Estée Lauder, géant des cosmétiques, se restructure pour accroître sa rentabilité

Estée Lauder, géant des cosmétiques, se restructure pour accroître sa rentabilité

En pleine saison des résultats aux États-Unis, Estée Lauder a surpris le marché en annonçant un plan de restructuration visant à améliorer sa rentabilité. Malgré une baisse de ses résultats trimestriels, ceux-ci se sont révélés supérieurs aux attentes des analystes qui prévoyaient 4,19 milliards de dollars de revenus et 33 cents de bénéfice net par action.

Le président directeur général d’Estee Lauder, Fabrizio Freda, s’est félicité des performances du groupe, notamment grâce à l’excellence de marques telles que The Ordinary et La Mer pour les soins de la peau ou encore Clinique pour le maquillage.

Face à une rentabilité décroissante, Estée Lauder envisage de licencier entre 3% et 5% de son effectif mondial, soit jusqu’à 3.000 emplois. Cette mesure drastique fait partie d’un programme plus large destiné à positionner l’entreprise vers une profitabilité accrue et durable tout en renforçant sa croissance commerciale.

La mise en œuvre du plan débutera au troisième trimestre de l’exercice 2024 avec des coûts estimés entre 500 et 700 millions de dollars avant impôts. HSBC souligne que ce plan devrait générer des économies substantielles allant jusqu’à 1,4 milliard de dollars.

Parallèlement, Estée Lauder a ajusté ses perspectives financières annuelles, anticipant désormais un bénéfice ajusté inférieur aux estimations précédentes mais légèrement plus optimiste concernant la croissance du chiffre d’affaires annuel.

Les investisseurs ont bien accueilli ces annonces puisque l’action d’Estée Lauder a bondi de 15% lors des premiers échanges à New York. Le titre entraîne également dans son sillage Coty et L’Oréal qui voit lui aussi son cours augmenter après une note positive du bureau d’études Stifel.

L’Oréal attend beaucoup des prochains résultats annuels avec Stifel projetant une hausse significative tant sur les ventes que sur le résultat opérationnel ajusté. Il est attendu que L’Oréal continue à compenser la faiblesse observée sur le marché chinois grâce à sa division beauté dermatologique.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer