L'autorité de la concurrence approuve "sous conditions" l'acquisition d'OCS et Orange Studio par Canal+

L’autorité de la concurrence approuve “sous conditions” l’acquisition d’OCS et Orange Studio par Canal+

L’Autorité française de la concurrence a annoncé vendredi donner son feu vert à l’acquisition d’OCS et du studio de cinéma d’Orange par Canal+, sous certaines conditions. Cette décision, rendue publique en janvier 2023, a été prise “afin de remédier aux risques d’atteinte à la concurrence”.

Dans un communiqué, l’Autorité détaille que le Groupe Canal+ s’est engagé à maintenir deux équipes d’acquisitions de films distinctes, OCS/Ciné+ d’un côté et Canal+ de l’autre. Cela permettra d’éviter la situation où un “pré-acheteur unique de films français pour une diffusion en première fenêtre payante” serait en place.

De plus, la filiale de Vivendi ne s’opposera pas à la cession des droits de diffusion sur un service de télévision de rattrapage en clair des films français du catalogue Orange Studio, produits avant l’acquisition et pour lesquels Canal+ n’a pas de mandat de distribution.

Canal+ s’est également engagé à proposer des offres d’abonnement aux distributeurs intéressés dans les territoires ultra-marins, afin d’éviter une réduction de la diversité des films disponibles pour les téléspectateurs de ces régions.

L’ensemble de ces engagements est souscrit pour une durée de cinq ans et peut faire l’objet d’un réexamen, a précisé l’autorité. Cela laisse entendre que la situation pourrait être réévaluée à l’avenir, en fonction de l’évolution du marché et des pratiques de Canal+.

Pour finir, il est important de noter que OCS est le deuxième plus grand service de télévision payante en France après Canal+. Ce rachat pourrait donc avoir un impact significatif sur le paysage audiovisuel français.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer