Nike : Wedbush revoit en baisse sa prévision de BPA

Nike : Wedbush revoit en baisse sa prévision de BPA

Nike a communiqué ce samedi des résultats contrastés pour son deuxième trimestre fiscal. Cela s’accompagne de prévisions peu encourageantes et de l’annonce de mesures de restructuration. La firme a révélé des bénéfices par action (BPA) en hausse de 21% atteignant 1,03 dollar, surpassant nettement les attentes du marché.

Wedbush, une société d’analyse financière, a observé qu’au cours du trimestre passé, les revenus de Nike se sont élevés à 13,4 milliards de dollars, marquant un recul de 1% à taux de change constant, alors que l’entreprise s’attendait à une légère progression. Cette contre-performance a mené à une révision à la baisse des perspectives de l’entreprise.

Les prévisions pour le second semestre de l’exercice financier sont désormais plus prudentes, conduisant Nike à diminuer son estimation de croissance des revenus annuels à +1%, et non plus à un taux situé dans la moyenne des chiffres à un seul digit comme précédemment estimé.

En conséquence, Wedbush a réduit ses prévisions de BPA pour l’année fiscale en cours, de 3,70 à 3,48 dollars. Cette révision inclut une charge exceptionnelle liée à la restructuration, estimée entre 20 et 25 cents, qui sera comptabilisée au second semestre.

Pour l’année fiscale suivante, Wedbush a également revu à la baisse ses estimations, passant d’un BPA de 4,30 à 4,21 dollars. Bien que cette révision soit plus modeste, elle reflète une certaine prudence face à l’avenir financier de Nike.

Ces ajustements dans les prévisions et les résultats mitigés reflètent les défis auxquels Nike doit faire face, et montrent que l’entreprise doit s’adapter à un environnement de marché plus difficile que prévu.

Les investisseurs et analystes suivront donc avec attention les prochaines communications de la marque à la virgule pour évaluer l’efficacité de ses mesures de restructuration.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer