La Fondation Ethos estime que Crédit Suisse a été "bradé" et compte saisir la justice

La Fondation Ethos estime que Crédit Suisse a été “bradé” et compte saisir la justice

La Fondation Ethos, qui représente les caisses de retraite suisses, a annoncé hier mardi qu’elle soutiendrait une action en justice contestant le prix offert aux actionnaires lors de l’acquisition du Credit Suisse par son ancien rival UBS.

La fondation emboîte ainsi le pas à des avocats, sous la bannière d’une start-up appelée Legalpass, qui estiment que le Credit Suisse a été “bradée” .

“Après avoir étudié plusieurs moyens de défendre les droits des actionnaires de Credit Suisse, la fondation Ethos a donc décidé de soutenir LegalPass, une start-up suisse créée par deux avocats, qui entendent réclamer une compensation en espèces”, indique-t-elle dans un communiqué.

“Le seul moyen de remettre en question le ratio d’échange qui a été fixé est de le contester devant un juge“, a déclaré Vincent Kaufmann, le directeur de cette fondation, cité dans le communiqué.

Pour rappel, à la mi-mars, sous la pression des autorités suisses, UBS a accepté de racheter le Credit Suisse pour 3 milliards de francs suisses (somme équivalente en euros) afin d’éviter la faillite de la deuxième banque du pays.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer